L'Hindouisme en Guadeloupe

Le premier bateau arrive en Guadeloupe en 1854, 96 convois succédèrent jusqu’en 1889 pour emmener un peu plus de 42000  immigrants indiens en Guadeloupe. Peuple pauvre mais d’une civilisation très ancienne et riche, ils arrivent notamment avec leur culture fondée essentiellement sur la religion.

Védisme, Brahmanisme, Bouddhisme, Hindouisme ? Autant de religions qui marquaient l’Inde à cette époque. Il est convenu d’accepter que la religion indienne de Guadeloupe ait puisé ses origines dans l’Hindouisme.

 

Les Temples Hindous

 

Malgré une certaine créolisation de leur mode de vie, les Guadeloupéens d'origine indienne ont réussi à conserver de nombreux éléments de leur patrimoine culturel. On peut même parler d'échange culturel entre les populations : le colombo d'origine tamoul ,par exemple est devenu le plat national guadeloupéen, alors que la langue créole et le catholicisme ont conquis tous les foyers hindous., ce qui ne fait nullement obstacle  à la pratique simultanée de leur propre religion.

Les temples hindous ont fleuris dans les campagnes où les cultes sont régulièrement pratiqués.

DSC05442.JPG

   Temple Saraswati à Bois David Le Moule                  (Cliquez pour en savoir plus)

Ils se reperent aisément dans les campagnes par la présence de mats incolores arborant les drapeaux rouges et bleus et sous lesquels des réceptacles accueillent offrandes, bougies et lampes à huile. 

Il existe plusieurs catégories de temples hindous en Guadeloupe : Exemples : les Temples de : Kali ou Kalimail, Maldévilin, Maliémin, Sarasvati etc.........